• Usinor Denain ou la mort d'un géant

    difficile de vivre de telles situations  après avoir vécu la fermeture de Denain j'ai vécu celle de Trith ou j'étais  muté  mais  ces manifestations ont permis  a beaucoup de personnes  comme moi de partir en retraite   a 50  ans

    « La péniche aux drapeauxChapelle de Avondance »

  • Commentaires

    1
    Mardi 28 Février à 07:26

    Des metiers difficiles , des vies difficiles  , des sacrifices pour toutes ces personnes ..

    Bises Marcel

    2
    Mardi 28 Février à 07:50

    Merci pour ce film Marcel

    C'est émouvant 

    @ dEMAIN 

    3
    Mardi 28 Février à 08:04

    IL ne reste pas grand chose des grands complexes qui ont tant apporté à la France !

     Passe une bonne journée Marcel

     Amitié

    4
    Mardi 28 Février à 09:02

    tout fout le camp sauf nos député grassement payé ,mardissime

    5
    Mardi 28 Février à 09:56

    Salut

    La CEE veut faire de la France un pays touristique et avec nos élus vendus elle arrivera à le faire.

    bonne journée

    6
    Mardi 28 Février à 12:12

    C'est dramatique tout cela !!

    Bon aprem Marcel.

    7
    Mardi 28 Février à 16:10
    DANIELLE1943

    BONJOUR MARCEL 

    C EST VRAIMENT UNE GROSSE PERTE  D AVOIR FERMER  CETTE USINE MERCI A TOI  DE CE REPORTAGE ET OUI ET TUSAIS EN 2017 JE NE SAIS CE QUI VA NOUS ARRIVER POUR L INSTANT EXCELLENT MARDI CARESSES A CALYPSO JE T EMBRASSE  DANIELLE

    8
    Mardi 28 Février à 16:38

    bonsoir Marcel,

    Eh oui .....j'ai connu 1968 et j'ai connu aussi cela voilà 15 ans déjà avec départ 55 ans

    bonne fin de journée

    Amitiés

    9
    Mardi 28 Février à 18:22
    francinea

    bonjour, j'ai connu ça aussi à Longwy, pas personnellement, plus personne de ma famille ne travaillait à Usinor; mais les hauts fourneaux de la Chiers, de Longwy, etc  ont fermé; quant à Florange, tu connais le problème, Mittal nous a roulé dans la farine, le gouvernement aussi qui n'a rien fait pour sauver Florange; ça t'aura permis de partir en retraite plus tôt dans de bonnes conditions financières je l'espère; bonne soirée, bisous

    10
    Mercredi 1er Mars à 03:08

    Merci  Marcel pour  partager  cet  émouvant  épisode  de  ta  vie .
    Autant  de  sacrifices  méritent  le  respect  de  la  France ..
    Gros  bisous  Marcel ..
    Nicole ...

    11
    Mercredi 1er Mars à 06:43

    on ne parle pas assez à mon goût !!

    de toutes ces endroits qui ferment

    et nos dirigeants s'enrichissent... sur notre dos !!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :